Ou accrocher un attrape rêve ?

ou accrocher u n attrape rêve ?

Où accrocher un attrape-rêves ?

Avant de répondre à cette question, il faudra tout d’abord, déployer les origines de l’attrape- rêves et rappeler son usage. Car L’apparition de l’attrape-rêves n’est pas récente et son rôle ne se limite pas à un simple objet de décoration sans intérêt, mais bien au-delà.

Attrape-rêves ; un peu d’histoire

L’attrape-rêves est également désigné sous l’appellation « capteur de rêves ». Un nom qui ferait penser au titre d’un film, mais qui signifie cet objet aux propriétés divines, destiné à laisser passer les beaux rêves et les énergies positives et en relâcher les mauvaises.

Les origines du capteur de rêves remontent à la culture amérindienne. Mais chaque tribu s’approprie sa version d’histoire autour de cet objet au grand mystère. Celle de la culture huronne (présente dans le sud de l’Ontario au Canada), reste la plus courante et probable. En effet, cette tribu prétend que le monde est régi par un grand esprit qui vient insuffler différentes perceptions aux êtres, pendant leur sommeil. L’attrape-rêves sert donc à les filtrer pour ne garder que les pensées rationnelles.

L’attrape-rêves ou le capteur de rêves promet un sommeil des plus paisibles, des nuits douces et soyeuses, laissant loin derrière les cauchemars et les pensées négatives.

Le principe de toile d’araignée exprime la prise au piège de toutes les images enfouies de soi comme d’autrui pour les brûler ensuite, à la première lueur du jour.

Certains vont même un peu plus loin dans cette ferveur du capteur de rêves en le considérant comme porte bonheur, ou encore comme objet thérapeutique qui contribuerait à

L’accomplissement de la personnalité et l’aboutissement de soi. Les adeptes de la culture amérindienne se servent également de l’attrape-rêves comme moyen pour entrer en connexion avec cette culture.

Une autre qualité que l’on pourrait attribuer au capteur de rêves et qui n’est pas des moindres, son aspect décoratif. En effet, avant même de soupçonner ses pouvoirs mystiques, l’attrape-rêves est déjà très apprécié pour son style bohémien. Ces dernières années, la tendance est aux capteurs de rêves faits main et les tutoriels de fabrication explosent.

Seulement, il faut savoir que chaque partie d’un attrape-rêves a une signification et sa fabrication doit répondre à certaines exigences au risque de voir son action perdre son essence.

Zoom sur la conception d’un attrape-rêves

La base d’un attrape-rêves est son cercle. Autrement dit ; le cercle de vie où y est élaboré un travail de tissage, telle l’araignée tisse sa toile. Le capteur de rêves tend à endosser la forme ronde car d’après les croyances amérindiennes, tous les agissements de la terre se font de la sorte ; la forme de la terre, la forme du soleil, mais aussi plusieurs dispositions de cette culture qui s’exprimaient en mouvement de cercle comme les réunions, la forme des tipis et mêmes les danses traditionnelles. Au milieu de ce cercle, certains y accrochent un objet qui leur est estimable.

Le capteur de rêves est aussi composé de plumes, symboles de guérison d’après les amérindiens. Ces plumes jouent un rôle important dans le processus de purification car ce sont

 

celles-là même qui, une fois les bonnes vibrations ont traversé le trou, elles seront capturées et expédiées dans les âmes.

On observe également dans la constitution d’un capteur de rêves, des perles en bois, en pierre ou en cristal qui évoquent la sérénité et l’apaisement, mais aussi des rubans et d’autres ornements, d’ailleurs n’hésitez pas a visiter notre boutique de capteurs de rêves.

Capteur de rêves : bien choisir son emplacement

Le bon fonctionnement de l’attrape-rêves, repose essentiellement sur l’endroit où y est posé cet objet aux propriétés magiques. En effet, cette notion est à prendre avec grande attention et pour cela, il suffit de se poser les bonnes questions ; dans quelle pièce de la maison ? Où exactement ? Pour qui ? A quelle position par rapport au soleil ?

Dans quelle pièce de la maison faut-il accrocher son capteur de rêves ?

A l’air des tribus amérindiennes, la réponse à cette problématique était évidente, car ces tribus n’avaient pour habitat qu’une tente ou autrement dit  ; un tipi. Mais de nos jours, les espaces de vie se sont révolutionnés et cette question s’impose et devient véritablement importante.

Le rapport étroit entre l’attrape-rêve et le sommeil, fait que de toute évidence son lieu de prédilection reste sans conteste, la chambre à coucher. Oui mais où précisément ?

A quel endroit de la chambre faut-il accrocher l’attrape-rêves ?

Rappelons que l’attrape-rêves est destiné à chasser les mauvais rêves et les ondes néfastes, en les brûlant par la force du soleil. C’est pour cette raison que l’idéal est de placer l’attraperêves dans la chambre à coucher, près de la fenêtre, à l’est, où le soleil se lève.

Pour qui peut-on accrocher un capteur de rêves ?

Le capteur de rêves peut prendre place au-dessus du lit, mais si celui-ci est destiné à éloigner les mauvais rêves des enfants et les protéger pendant leur sommeil, il faudra donc le suspendre au-dessus de leur lit ou du berceau pour bébés, après avoir vérifié avec soin, qu’il est bien accroché.

A noter aussi que si l’attrape-rêves est utilisé banalement comme objet de décoration, la question du choix de son emplacement importe peu et devient sans importance.

Certains se posent aussi une autre question ; faut-il avoir un ou plusieurs attrapes-rêves chez soi ?

La réponse est Oui. Bien sûr que l’on peut se permettre de disposer d’autres capteurs de rêves en plus de celui accroché dans la chambre à coucher. Bien au contraire plus on a et

mieux c’est, à condition de choisir des endroits judicieux où les placer. Un conseil, éviter de changer trop souvent l’emplacement de votre capteur de rêves et pour cause, l’attrape-rêves prend du temps pour s’intégrer à votre univers et c’est pour cette raison qu’il faut lui accorder le temps de bien s’assimiler à votre environnement afin de tirer profit de ses nombreux avantages et de jouir de ses qualités en se laissant tomber dans les bras de Morphée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq + seize =